Olivier GABIN, mes fictions

Fictions fraîches directement de l'auteur aux lecteurs !

TOME 3

Bonsoir,

Ça y est, le tome 3 de Lettres d’un Pays Effacé est publié. Vous allez pouvoir découvrir la vie de Renate Mendelsohn-Levy entre 1989 et aujourd’hui, et son tournant lors de la réunification allemande. Ce gros projet, que j’avais en tête depuis 25 ans (eh oui, j’ai pensé à écrire sur la réunification allemande la première fois courant 1991/1992) vient enfin d’aboutir, et ce fut pour moi une expérience majeure dans un domaine que j’avais déjà indirectement abordé avec mes précédents romans : le roman historique.

Cette fois-ci, tant le sujet que le traitement (histoire contemporaine hors actualité immédiate ou différée, et pas de SF dedans !) ont été des premières pour moi, et m’ont encouragé à persévérer dans cette voie. Je vous l’ai sûrement indiqué de façon ponctuelle ça et là, mais mon prochain roman sera de la même veine, en trois tomes, et sur un événement historique majeur vu de l’intérieur et raconté à la première personne par un narrateur qui a vécu les événements relatés.

Ce projet est bien avancé et il sera entamé d’ici un peu plus de six mois après mes habituelles histoires rationalistes sur les ovnis et le paranormal, délivrées au premier semestre de l’année en cours avec les séries SARU et Les Enquêtes de Rational Thinking. J’ai toute l’histoire, une pile de bouquins à lire, les principaux personnages et des idées à peu près exactes des titres de l’ensemble et des trois parties. Manque que le dossier ad hoc sur mon NAS dans le répertoire travaux en cours, et il ne me restera plus qu’à passer à la rédaction.

Contrairement à Lettres d’un Pays Effacé, cette nouvelle série est basée sur une idée qui n’a même pas un an à ce jour. Intéressé par l’histoire, j’ai visionné Insurrection, la série de la RTE, la télévision irlandaise, sur l’insurrection de Pâques 1916 à Dublin. J’ai trouvé le résultat très médiocre, tant avec des personnages principaux mal posés, une ligne narrative pas claire, un contexte confus, une utilisation des personnages historiques superficielle qu’un récit de fiction au final peu intéressant. Et comme me l’ont dit mes parents pour faire mon éducation, si t’es pas content, t’as qu’à le faire toi-même. Dont acte pour ma prochaine série de romans historiques.

Je paraphrase toujours Mark Twain en disant qu’un bon roman historique, c’est 10% d’inspiration et 90% de documentation, et j’ai pas mal à lire à ce sujet. J’ai commencé par le plus basique, à savoir une lecture des articles correspondants sur Wikipédia afin de savoir où est-ce que je vais devoir creuser, suivi de l’achat de quelques livres de référence pour creuser la question. J’en suis à l’épluchage desdits livres pour préparer le premier tome.

Pour la partie fiction, j’ai les personnages principaux, surtout la narratrice, et le fil de l’histoire du côté de la fiction. C’est déjà un bon début, et je vais pouvoir aller plus loin là-dedans par la suite. Entre temps, j’ai un petit projet connexe à terminer (une pièce de théâtre que j’ai sous le coude, il me reste l’acte 3 à rédiger) et mes deux nouvelles rationalistes. Pour la cuvée 2018, je compte débuter par les soucoupes volantes, et vous permettre de retrouver Jolene avec les théories de la conspiration, un sujet sur lequel j’ai une petite expérience notable, comme ceux qui ont lu ma série Une Journée de Septembre ont pu le constater par eux-mêmes.

Et en attendant de retrouver l’Irlande du début du XXe siècle, bonne lecture avec l’Allemagne réunifiée !

Publicités

Navigation dans un article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :