Olivier GABIN, mes fictions

Fictions fraîches directement de l'auteur aux lecteurs !

Archives de la catégorie “Fictions”

TOME 2

Bonsoir,

Ça y est, le tome 2 de ma trilogie Lettres d’un Pays Effacé est sorti. Comme prévu, j’ai poursuivi la saga de Renate Mendelsohn-Levy avec la période historique la plus intéressante : début 1987 à février 1989, l’attente de la réunification, avec cette période de transition où la Perestroïka se met en place.

Du côté de l’écriture, je finirai cette série comme prévu, en décembre 2017, avec la sortie du troisième tome. Je ne vous cache pas que j’ai déjà commencé à cogiter sur ce que j’allais mettre dedans. Là, c’est un peu plus « facile » vu que le mur de Berlin va tomber et l’Allemagne se réunifier. Comme à mon habitude, j’ai déjà toute l’histoire en tête, j’attaquerai quand j’aurais fini les deux nouvelles que j’ai prévues de rédiger avant.

De ce côté-là, d’ici juin-juillet, j’ai sous le coude, par ordre de publication, une nouvelle de la série « Les Enquêtes de Rational Thinking » où je vais régler son compte à Bigfoot et consorts, et une nouvelle importante dans la série SARU, où ce sont les prétendus enlèvements par des extraterrestres qui vont être démontés, comme à mon habitude. À plus long terme, j’ai un projet de grosse saga de SF, avec mon univers déjà mis en place dans mes nouvelles, et trois romans avant d’y arriver. Ce qui nous amènera à la fin des séries SARU et Rational Thinking. Je n’ai pas de projets de nouvelles après, mais rien ne presse.

En attendant, si vous avez aimé le premier tome de Lettres d’un Pays Effacé, voici la suite. Bonne lecture !


OUPS !

Je ne vous avais pas mis le bon lien vers la version EPUB de ce tome 2, la correction est faite. Toutes mes excuses, et bonne lecture !

 

MON ROMAN DE L’ANNÉE 2015

Bonsoir,

Malgré quelques délais dus à la fois à ma disponibilité, très faible ces derniers temps, et à un rhume violent qui m’a mis par terre, voici, comme promis, mon roman de l’année 2015. Comme je vous l’avais annoncé, voici le premier tome de Lettres d’un Pays Effacé, le début de mon gros projet littéraire sur la chute de la RDA et la seconde moitié des années 1980. Je viens à l’instant de publier le premier tome, il y en aura trois en tout.

Comme vous en avez eu un aperçu dans mes romans précédents (plus particulièrement L’essence d’une Comédienne), je vous ai concocté une histoire dans ma veine naturaliste-historique que j’aime bien exploiter, et en me lançant sur la durée avec un projet qui va me prendre plusieurs années. Ce roman en trois tomes est la concrétisation de ce que j’ai appelé mon DDR-Projekt, un long projet remontant au début des années 1990, et qui avait pour but de parler, en toute subjectivité, de ma vision de la fin de la RDA et de la réunification allemande, événement que j’ai vécu quasiment en première ligne à l’époque.

Je me consacre exclusivement à ce projet pour cette année et les deux suivantes, modulo mes nouvelles des séries S.A.R.U. et Rational Thinking, dont les prochains épisodes traiteront, d’ici juin,t d’un sujet qui fut à la mode : le triangle des Bermudes. J’aurais l’occasion de vous en reparler quand je me lancerai dans la rédaction parallèle des deux nouvelles traitant du sujet. J’avais prévu d’entrelacer mes romans sur la RDA avec d’autres travaux relevant de la science-fiction mais j’ai finalement pris la bonne décision de traiter, d’un trait, tout mon DDR-Projekt. Les raisons ? Ne pas faire attendre trop longtemps mes lecteurs entre deux tomes, profiter du fait que je suis sur la lancée avec les personnages et les situations pour exploiter au mieux l’ambiance, et le manque pour le moment de projet de SF suffisamment clair pour me lancer dans l’écriture de romans dans ce domaine, bien que En Route vers Cibola, Îles, Mystères et Vacances et mes nouvelles aient posé les bases d’un univers qu’il serait dommage de laisser tomber.

Pour le moment, c’est Lettres d’un Pays Effacé qui vient de se concrétiser. C’est mon premier grand projet d’ampleur en matière d’écriture, et je compte le mener à bien en m’en donnant les moyens. Ma réussite avec le premier tome m’encourage pour la suite, et vos retours sont les bienvenus. Bonne lecture !

EN ATTENDANT LE ROMAN

Bonsoir,

Voici une nouvelle de plus, dans la série Les Enquêtes de Rational Thinking. Je l’ai rédigée cet été, avant de la garder sous le coude pour publication avant la fin de l’année, en attendant celle de mon roman, au cas où je tarderai à rédiger l’ouvrage en question. Bonne nouvelle pour ce dernier : il ne me reste plus que deux ou trois chapitres à rédiger avant d’en venir à bout, ce qui fait qu’une publication pour la mi-décembre, ou début janvier au plus tard, est tout à fait dans les clous. Donc, j’ai pris le temps ce dimanche de finaliser proprement cette nouvelle, et de vous la soumettre en la publiant.

La série Les Enquêtes de Rational Thinking est une série parallèle à la série S.A.R.U. dont elle partage la thématique et la période narrative, en plus des personnages. Je tiens à la lancer en bonne et due forme, quitte à faire du travail en parallèle avec ma ligne de travail habituelle, comme ce que j’ai fait avec cette nouvelle. J’ai une troisième nouvelle de la même série dans les tuyaux, et je verrai dans les jours à venir si je la lance maintenant en rédaction ou si j’attends début janvier.

Après la publication de mon roman, une quatrième nouvelle de la série S.A.R.U. sera mise en chantier, j’ai déjà tous les éléments en tête et il ne me reste plus qu’à passer à la publication. Plus de nouvelles à ce sujet en temps utiles.

Rendez-vous mi-décembre pour des nouvelles de mon roman de fin d’année. Au plaisir de vous revoir !

FIN DE MOIS DIFFICILE

Bonjour,

Comme ce titre ne le laisse pas deviner, je vous parle ici de mon activité habituelle d’écrivain, celle qui est à l’origine de ce blog. Et la difficulté présente tient plus dans le volume de travail que j’ai à gérer là, tout de suite, que dans ma situation financière… En effet, comme vous pouvez le constater, la nouvelle de science-fiction que je vous avais promise est là. Intitulée Archéologie Spatiale et Problèmes Divers, c’est une nouvelle approche de ma série Chronique des Territoires Informels, avec de nouveaux personnages et une idée de fond plus cohérente d’un point de vue narratif, tout cela sans perdre les personnages déjà développés auparavant dans les quatre nouvelles qui composent cette série. Je pense continuer cette série sous cet angle, et j’ai déjà l’idée de fond de la nouvelle suivante en tête.

Par rapport à ce que j’avais prévu, je publie cette nouvelle avec une semaine d’avance, mais avec un petit bémol en ce qui concerne la technique. En effet, au moment de la compilation latex, un inexplicable bogue m’a empêché de compiler le tiers final du texte original ! Après être passé par un workaround de toute façon inévitable (codage en xhtml du texte dans Sigil puis copier/coller vers Texmaker), j’ai pu récupérer mes écrits sans devoir tout retaper pour cause de caractères UTF-8 inexplicablement non reconnus… Mais ça m’a fait perdre une semaine au passage.

J’ai aussi sous le coude, pour une publication la semaine prochaine, une nouvelle pièce de théâtre. Le texte est rédigé et je n’ai plus que la partie mise en forme technique et correction à faire. Du travail en perspective que j’entame dès demain, en espérant ne pas avoir de problème de codage sous latex cette fois-ci. A priori, publication dimanche prochain, sauf catastrophe.

Autrement, dans la série travaux en cours, j’ai deux nouvelles hors séries, initialement écrites en anglais, que je traduis en français en ce moment avant de les mettre en ligne. Vu l’ampleur du travail prévu, je ne ferais la publication que courant septembre. Sinon, pour ceux qui apprécient mes romans, un projet d’une suite à En Route vers Cibola est dans les tuyaux, avec début du chantier fin août. J’ai quelques réglages à faire avant de passer à la rédaction, mais ça ira très vite, juste quelques personnages et l’histoire à recadrer.

En attendant, si vous êtes à la recherche de quelque chose à lire pour l’été, vous pouvez vous servir parmi mes travaux, et profiter de mes prochaines sorties. Restez en ligne et à la semaine prochaine !

LE RETOUR DES SOUCOUPES VOLANTES

Bonjour,

En cette veille de Pâques, et en attendant le semi-reboot de ma série Chronique des Territoires Informels, actuellement en cours de rédaction (et prévue pour la publication courant juillet), voici un petit supplément à la série Special Air Research Unit, une histoire que j’avais en tête et que j’ai pu concrétiser avec mes vacances de printemps chez mes parents. Elle s’inscrit dans la continuité de cette série, en attendant le spécial Roswell prévu pour le début de l’année prochaine, et elle me permet d’étoffer cette série . Vous pouvez la retrouver, toujours en version epub et PDF, sur la page consacrée à cette série de nouvelles/courts romans.

Celle-là fait  un peu moins de 32K mots, et elle reste dans la définition d’une nouvelle (moins de 50K mots, définition personnelle destinée à trancher) et elle s’intitule Une Chaîne et Rien Dessus. Assez particulière comme structure, elle fait le lien entre aujourd’hui et les années 1990, ceux qui ont lu mon roman intitulé L’Essence d’une Comédienne y retrouveront certains personnages, mais je vous laisse la surprise…

Autres chantiers prévus : depuis le temps que je l’ai en tête, la nouvelle intitulée New York City, 10 août 1966 va être revue, avec un début rectifié. Et un hébergement sur mon NAS comme toutes les autres, un test d’accès m’ayant révélé que la version PDF était désormais inaccessible depuis Skydrive… Je ne donne pas de date car comme il s’agit d’un travail que je fais en parallèle avec le reste de mes écrits, il sera disponible « quand ça sera fait », d’ici septembre. Dans le même ordre d’idées, je vais refaire les notes de bas de page de l’epub de mon roman intitulé En Route vers Cibola qui sont, en l’état, purement et simplement inutilisables. Je vais tout bonnement reprendre les présentations que j’ai employées sur mes autres epubs, autant faire simple.

Ceux qui ont noté que le compteur des pièces de théâtre était resté bloqué à une depuis courant 2011 vont être ravis d’apprendre qu’après examen des différentes idées que j’avais en tête à ce sujet, j’en ai retenu une, de type comédie SF, pour rédaction. Comme le reste de mes projets mentionnés ici, elle sera rédigée et publiée quand ça sera possible, ce genre de travail étant réalisé en parallèle. J’ai aussi sous le coude deux nouvelles que j’avais écrites en anglais pour des amis qui voulaient réviser la langue et qui sont en cours de traduction. Publication dès que j’aurais le temps, Gnome Traduction ayant fait le gros du boulot, il faut que je fasse les finitions avant publication, dans les deux langues, cela va de soi.

En attendant, voici Une Chaîne et Rien Dessus, la nouvelle qui étoffe la série S.A.R.U. et qui est désormais publiée. Bonne lecture à tous, et prochain rendez-vous courant juillet pour une nouvelle Chronique des Territoires Informels !

NOUVELLES : OUVERTURE D’UNE NOUVELLE SÉRIE

Bonjour,

Avec un peu de retard par rapport à ce que j’avais prévu, cela à cause de circonstances indépendantes de ma volonté, voici la publication de ma première nouvelle de la série Special Air Research Unit. Comme je l’indique dans l’intitulé de la page de présentation, c’est une histoire d’ovnis. Avant que vous ne partiez en disant « une de plus », permettez-moi de vous présenter ce que j’ai fait à ce sujet. Car vous vous doutez bien que je n’ai pas bêtement recopié ce qui a déjà été vendu sous l’étiquette ovni, ni que j’ai traité le sujet de la même façon.

Intéressé ? Il y a de quoi, à mon avis. J’ai tout simplement écrit une histoire parlant d’ovnis mais dans une perspective rationaliste. Oui, comme vous le dites si bien, c’est autre chose. Cela consiste, par le biais de la fiction, à exposer les thèses rationnelles concernant l’explication de ce qui est présenté comme étant le phénomène ovni. Si le nom de Pḧilip J. Klass vous dit quelque chose, ce que j’ai écrit est, d’une certaine façon, une version fictionisée de ses travaux de démontage rationaliste des histoires de soucoupes volantes.

Pour mieux , vous situer, j’ai fait, en quelque sorte, une sorte de X-Files à l’envers, en racontant, avec des personnages comme je sais bien les faire (spoiler : si vous avez lu mes nouvelles de la série Une journée de septembre, vous reconnaîtrez l’une d’entre elle au passage)la vie et les enquêtes d’une unité de l’US Air Force, certes fictive, mais enquêtant sur des cas réels, ou inspirés de cas réels, auxquels elle apporte une explication rationnelle. Là encore, le signet « authentique » n’est pas employé à tort et à travers, et les explications qu’il permet de repérer ne sont pas non plus des inventions.

J’avais en tête cette série depuis un bon bout de temps et je cherchais à la concrétiser, c’est désormais fait. Naturellement, d’autres histoires de la même veine sont dans les tuyaux, la suivante est en cours d’élaboration en ce moment-même, pour une publication dans un an. Et, gros apport personnel qui constitue ma signature, le contexte historique de l’époque est retranscrit dans mes récits.

Dernier élément en forme de spoiler : si vous aimez les grunts, ne ratez pas cette nouvelle, je ne vous en dit pas plus à ce sujet… Bonne lectures à toutes et à tous !

REPARTEZ DANS L’ESPACE !

Bonsoir,

Voilà, ma dernière production, intitulée Transport spatial et autres désagréments est enfin disponible. En dehors du fait que c’est ma première nouvelle rédigée dès le début dans le but d’être mise en page en Latex, c’est une nouvelle tranche de la série Chronique des Territoires Informels, une autre suivra cet été, je commence à l’avoir bien en tête. Au passage, j’en ai profité pour varier un peu en mettant un narrateur, disons, inattendu, à vous de le découvrir !

Je suis actuellement sur une nouvelle d’une autre série, dont j’aurais l’occasion de vous parler en temps et en heure, en plus d’un projet de pièce de théâtre que je compte concrétiser rapidement. Sans parler de mon projet de roman pour la rentrée, en septembre, qui a bien pris forme et va être prêt pour sa rédaction en temps et en heure. Sans déflorer le sujet, ce sera un roman d’apprentissage, quelque chose qui traitera du monde du spectacle, mais vous lirez la suite en janvier 2014 si tout va bien.

Et la suite ? Le projet que j’ai de rédiger une suite à En route vers Cibola prend de la matière. J’ai l’idée de base, l’époque, les personnages, le contexte, je laisse mûrir. Et j’ai aussi un autre projet de roman, qui parlera des années qui ont marqué la chute de la RDA. J’ai trouvé les personnages et l’argument, je laisse mûrir là aussi.

Plus immédiat, j’ai ma nouvelle série, dont je n’ai pas encore trouvé le titre (la série, pas la nouvelle), et qui va avoir pour thème le démontage des thèses paranormales et soucoupistes, ainsi que les années 1990. La première nouvelle de la série sera publiée courant juin, j’aurais l’occasion de vous en reparler. Et ces nouvelles ne seront pas seulement orientées démontage de théories ineptes. Si vous avez lu ma série Une journée de septembre, vous avez pu constater que je ne m’en tenais pas à un propos initial aussi limitatif. Mais nous en reparlerons à l’occasion de la publication de cette première nouvelle, dont j’ai le titre, mais chut !

En attendant, je vous laisse profiter de ma dernière publication. A bientôt pour de nouveaux écrits !

LE LATEX, C’EST FANTASTEX

Bonjour,

Par cette froide journée d’hiver, je vous ai gratifié d’une correction nécessaire de ma pièce de théâtre intitulée Comme un lundi. En dehors de quelques éléments de typographie, j’ai eu des appels à la CSS dans l’epub qui n’ont pas été posés, et que j’ai remis à jour.. Plus quelques petites corrections mineures dans le corps du texte, mais néanmoins nécessaires : quelques syntaxes, une conjugaison et des phrases revues. Pas de chamboulements, certes, mais quelques bogues dont la correction est indispensable à la fois pour la cohérence et la lisibilité de la pièce, surtout la version epub. Profitez-en et contactez-moi si vous envisagez de monter la pièce.

Autre point important pour la suite : je suis enfin passé au Latex. Ce langage de mise en page a vite été adopté par mes soins après que le plus difficile (avoir une distribution Latex qui marche installée sur ma machine) a été résolu. Pour vous, lecteurs, vous bénéficierez d’une mise en page de haut niveau dès ma prochaine nouvelle, qui paraîtra le week-end prochain si tout va bien, et d’une publication plus rapide aussi bien en PDF qu’en Epub. Car de mon côté, la formule a d’incontestables avantages dans ma chaîne de production, l’essayer c’est l’adopter.

Premier avantage colossal : je peux écrire mes travaux sur n’importe quoi capable d’accepter un clavier et de ressortir un fichier au format TXT. Cela inclut ma station de travail, mon ordinateur portable, et ma tablette Nexus 7. Pour mon téléphone portable, tant que je ne pourrais pas y raccorder en bluetooth un clavier physique, ça restera un exercice laborieux d’y rédiger quoi que ce soit. Mais pour une correction rapide sur le gaz, ça reste valable. Second avantage énorme : comme le Latex et le XHTML de mes Epubs ont la même logique élémentaire (des balises pour indiquer la mise en forme du texte, balises qui sont ensuite interprétées par la compilation ou l’affichage suivant la finalité du fichier), il me suffit dès la rédaction de prévoir un fichier brut avec des indications relatives aux deux formats de destination, XHTML et Latex, et de faire ensuite directement deux fichiers, un par langage, en remplaçant les balises concernées automatiquement par l’utilisation de la fonction chercher/remplacer. Ainsi, je ne me retrouve pas avec des span à tour de bras pour avoir voulu faire un XHTML directement depuis un .odt. Un gain de temps colossal, il m’avait fallu plusieurs soirs pour passer les odt de mon précédent roman en XHTML.

Seul inconvénient : il faut rédiger directement pour le Latex, plus balises provisoires pour le recodage en XHTML (les ouvertures et fermetures de paragraphes pour ne rien vous cacher). Inconvénient : refaire en Latex un fichier qui n’a pas été prévu pour cela, c’est un travail des plus fastidieux. J’ai expérimenté la chose (et je pense vous la mettre en ligne sous peu) avec une de mes nouvelles de la série Une journée de septembre et je peux vous dire que j’y regarderai à deux fois avant de me lancer dans cet exercice. Certes, on y arrive, mais il ne faut pas être pressé.

Comme prévu , vous découvrirez ma prochaine nouvelle de science-fiction début mars, puis j’entamerai la rédaction d’une nouvelle série avant d’aborder l’été avec une seconde nouvelle de SF. Nous en reparlerons à l’occasion. Bonnes lectures à vous tous !

11 SEPTEMBRE 2001 : POINT FINAL

Bonjour,

En guise de cadeau de Noël avec deux jours d’avance, vous trouverez ci-joint le roman dont je vous avez parlé précédemment. Intitulé Semper Fidelis, il s’agit en fait de la révision complète de la nouvelle éponyme de la série Une journée de septembre. En reprenant toutes les nouvelles de cette série cet été pour en refaire la typographie, je me suis aperçu que cette nouvelle, vu son volume, méritait un traitement bien plus conséquent qu’une simple réflexion typographique. D’où mon initiative de la reprendre entièrement sous une forme non seulement rectifiée, mais aussi actualisée et complétée, ce qui en fait désormais un roman. Et marque ainsi la clôture définitive de mon traitement de ce sujet, sauf révélations extraordinaires survenant dans les années qui viennent.

J’avais ouvert ce blog avec l’idée de m’en servir pour diffuser mes nouvelles sur ce sujet, à la mi-2008. Fin 2010, j’ai terminé la rédaction de la série Une journée de septembre et je suis passé à autre chose. J’y suis revenu cet été pour un simple travail de remise à jour et j’ai décidé de faire bien plus que rectifier Semper Fidelis. Maintenant que j’ai terminé le travail que je m’étais fixé sur ce sujet, je vais passer à ce qui m’intéresse le plus en matière d’écriture : la science-fiction. Ou plutôt, je vais véritablement y revenir, reprenant ainsi là où je l’avais laissée début 2002 ma carrière d’écrivain.

Pour le prochain semestre, vous allez retrouver la station spatiale Nicolas Copernic, avec tout son personnel, et l’inénarrable Violaine Sarkozy dans des aventures spatiales plutôt cocasses. Et en septembre 2013, j’ai un projet de roman d’apprentissage, hors cadre SF et totalement en dehors du sujet « 11 septembre 2001 » qui est sur les rails. Cela se déroulera à New York City dans les milieux du spectacle, je ne vous ne dis pas plus… Et l’équipage du Rigel ? Vous le retrouverez fin 2014 dans une nouvelle histoire, actuellement en cours de définition.

Par contre, vous aurez, d’ici l’été, une nouvelle série de nouvelles que je mettrai en place. Je n’ai pas encore défini le titre de la série, mais j’ai déjà la première histoire en tête, le nom du personnage principal, l’époque et le thème. Sans trop en dévoiler, je peux vous dire que ça sera une sorte de X-Files à l’envers, et que la première histoire aura lieu en Belgique. Pour la suite, je verrais cela tranquillement pendant mes vacances de fin d’année, je vous en ferai le point courant janvier.

Bonnes fêtes à tous, et bonnes lectures !

NOUVELLE PUBLICATION EN VUE !

Bonsoir,

Je vous avais parlé il y a de cela quelques temps de mon travail sur mon prochain roman, qui est une refonte de ma nouvelle de la série Une Journée de Septembre, intitulée Semper Fidelis. Afin que l’exercice ait un intérêt pour le lecteur, je ne me suis pas contenté de faire une simple repagination par chapitres de la nouvelle. Outre des corrections nécessaires, j’ai réécrit certaines parties, et j’en ai rajouté d’autres. De ce fait, j’ai pris un peu de temps pour reprendre tout cela, et rajouté des parties rédigées de neuf, dans la perspective de faire de cette nouvelle trop longue un vrai roman.

En ce moment, je suis en train de finir le travail de rédaction, et j’aurais publié tout cela d’ici la fin de l’année. En ce qui concerne la pure rédaction, j’aurais fini dimanche prochain, je n’ai qu’une dizaine de pages à rédiger : toute la fin de ma nouvelle, que je dois reprendre et compléter. Vous vous doutez bien qu’une nouvelle qui a été achevée en janvier/février 2010 doive être quelque peu reprise point de vue adéquation à l’actualité…

Je vous rassure tout de suite sur le volume : le roman ne sera, au final, guère plus long que mon précédent : je compte 17 chapitres et je devrais atteindre les 400 pages au pire. Je n’ai pas fait le décompte exact parce que je n’ai pas encore préparé le fichier final pour le PDF. Après la rédaction, j’aurais une semaine de travail pour la relecture/correction et une de plus pour la préparation simultanée du PDF et de l’epub.

En attendant, pour ceux que l’exercice intéresse, vous pouvez toujours charger la version nouvelle en deux parties. Nous nous retrouverons plus tard pour la publication, et la liste de mes projets de nouvelles pour le premier semestre 2013. Il y aura de la SF au programme, restez à l’écoute !

A la prochaine fois !

Navigation des articles