Olivier GABIN, mes fictions

Fictions fraîches directement de l'auteur aux lecteurs !

Archives de la catégorie “Uncategorized”

Et une nouvelle série !

Bonsoir,

De tous mes projets et chantiers en cours, le plus important vient d’aboutir ce soir : une série policière à fond historique, qui n’a rien à voir avec ce que j’ai déjà publié par le passé, si ce n’est un certain style très personnel. Après avoir bouclé ma série rationaliste, avec trois romans pour conclure avec le bloc de personnages que j’avais lancé il y a de cela bientôt dix ans, je me suis retrouvé avec une page blanche devant moi, et j’ai saisi l’opportunité pour faire quelque chose de complètement nouveau.

Et voici le résultat : le premier roman de cette série, intitulé Hattie et le Grand Froid, qui parle beaucoup d’une de mes passions, les trains britanniques, avec mon choix habituel, depuis Lettres d’un Pays Effacé, si ce n’est avant, de parler de l’Histoire vu au quotidien par les gens du peuple. J’ai choisi la forme du roman policier parce que cela me permet d’introduire de l’action, assez réaliste, tout en me permettant d’explorer un contexte historique et social de l’intérieur, vu par quelqu’un qui en fait partie. Je ne vous en dis pas plus, vous aurez l’occasion de découvrir ce que j’ai fait avec mon nouveau roman policier.

Dans cette optique de ce que les anglo-saxons appellent le cozy mystery, j’ai combiné ma passion pour les chemins de fer, mon goût certain pour l’Histoire et mon art documentaire pour vous gratifier d’une nouvelle série que j’espère originale et intéressante. Bonne lecture à tous, et rendez-vous en juin 2022 (ou avant) pour le deuxième volume, en préparation en ce moment.

DES NOUVEAUTÉS POUR LA RENTRÉE

Bonjour à tous,

Compte tenu de la date, et des mes premières publications, vous vous doutez bien que je n’allais pas manquer de sortir quelque chose en rapport avec les attentats du 11 septembre 2001. Je vais sûrement vous décevoir, mais je ne compte pas publier de nouveau contenu. J’estime avoir clos ce que j’avais à dire sur le sujet il y a de cela dix ans, et je n’ai rien à rajouter.

Par contre, j’en profite pour remettre à jour ce que j’ai écrit à l’époque, cela sous plusieurs formes. En premier lieu, et je viens de le mettre en ligne à l’instant, mon seul roman écrit sur le sujet, Semper Fidelis. J’ai fait un travail poussé de relecture et de correction, qui était nécessaire, pour vous présenter cette nouvelle version, mise en ligne aujourd’hui, qui ouvre le bal d’une série de rééditions complètes que je compte effectuer courant 2022. Il y avait du travail à faire sur ce roman, ce n’était pas du luxe, et vous pouvez d’ores et déjà en profiter.

Pour la suite, j’ai pris la décision de regrouper mes nouvelles de la série Une Journée de Septembre en quatre recueils, toujours sur la base des corrections et des rectifications. Je compte effectuer ma première publication début 2022, je ne donne pas de date plus précise compte tenu de l’ampleur prévisible du travail à fournir, et je vais en profiter pour rectifier certains points qui me paraissent devoir être revus.

Je ne me contenterai pas de rectifier des typos, ou de changer des phrases mal construites, je compte aussi corriger certaines invraisemblances que j’ai laissé passer (indice : dans les histoires d’aviation), refaire certains documents graphiques que je trouve peu lisibles, remplacer certaines parties de ce que j’ai écrit par d’autres, plus pertinentes, et faire un peu de rétrocontinuité sur certains points. D’où l’année de travail que j’ai en vue pour une republication de cette série, sous la forme de quatre volumes reprenant toutes mes nouvelles rédigées sur le sujet entre 2008 et 2011.

Pour finir, j’en profite pour vous donner des nouvelles de ce que je fais en ce moment, avec date de publication à venir d’ici la fin de l’année. Je travaille sur un roman policier à fondement historique …et ferroviaire, premier d’une nouvelle série que je compte lancer, et qui va constituer mon nouveau terrain de jeu en tant que romancier. Un changement de style que j’estime nécessaire après plus de dix ans de publications, mes séries précédentes ayant été closes, comme je l’avais prévu au départ. Désormais,

Restez à l’écoute, et bonnes lectures à tous !

FIN DE SÉRIE !

Bonjour,

C’est fait, ma série de romans « Aventures Rationalistes », qui suivait mes séries de nouvelles « SARU » et « Les Enquêtes des Rational Thinking » est arrivée à son terme. J’ai choisi une conclusion d’actualité, avec un « retour aux sources » sous la forme d’un sujet sur les ovnis, mais je ne vous en dit pas plus…

Depuis huit ans, à partir d’une série rationaliste sur les ovnis, j’ai pas mal dévié en mettant deux séries en parallèle, mon choix de personnages initial ne me permettant pas de traiter de tous les sujets paranormaux de façon vraisemblable. Et cela m’a permis de créer de nouveaux personnages !

Huit ans déjà… Objectif accompli pour moi, même si c’est sous une forme totalement différente de ce que j’avais envisagé en 2013, mais c’est le risque, fort agréable, quand vous commencez une série : vous ne savez pas où cela va aboutir !

Pour la suite, je passe à autre chose. Je reste sur les romans historiques à moyen terme, c’est ce qui plaît le plus chez mes lecteurs, et j’ai des idées à ce sujet. À long terme, je me donne le temps de préparer une grosse série de SF en cinq volumes, dans le monde futuriste que j’ai développé dans mes nouvelles, et je laisse les briques arriver en prenant le temps de voir comment elles se mettent en place pour aboutir à quelque chose de bien. J’envisage quelque chose à la Dr. Who, mais c’est trop tôt pour en parler, je n’ai retenu que l’option de base pour le récit. Il y aura des liens avec les deux premières fictions historico-fantastiques que j’ai écrites il y a de cela un bout de temps, c’est tout ce que je peux vous dire à ce point de mon travail.

Et là, tout de suite, une idée que j’ai eue pour capitaliser sur mon obsession des trains : un récit policier dans le monde des chemins de fer. Je ne vous en dit pas plus, si ce n’est que le chantier commence début juillet pour une livraison en fin d’année, qu’il y aura bien évidemment une très forte base historique. Je ne vous en dit pas plus, juste que j’ai les lieux, les personnages et la première histoire. Exceptionnellement, je compte faire un coup double avec un premier récit pour décembre, et un second pour juin 2022, histoire de bien lancer la série. Après, je ne compte pas a priori faire un roman par an dans cette série, mais cela dépendra de l’inspiration. Je ne prévois rien à long terme, je sais très bien que je me trompe toujours en pareil cas…

En moyen terme, à savoir dans un an, j’ai un projet de roman historique qui reprendra des personnages à un point où je les ai laissés avec une de mes séries désormais achevées. Je compte aborder 50 années du XXe siècle en trois romans, ça prend place, surtout parce que j’ai déjà bien jalonné le tout auparavant, et j’aurais l’occasion de vous en reparler.

En attendant, bonne lecture à vous pour mon dernier roman dans ma veine rationaliste. À la prochaine fois !

UNE HISTOIRE TERMINÉE… OU PAS !

Bonsoir,

Comme promis, et sans retard malgré l’urgence sanitaire et les désagréments qui vont avec, voici ma dernière publication sur ma série sur l’Irlande, débutée il y a de cela trois ans, dans la foulée de ma série sur la fin de la RDA intitulée Lettres d’un Pays Effacé. Cette série, qui a pour titre Les Chants de Lutte et d’Espoir, a eu l’immodeste ambition de vous faire vivre au quotidien les années qui ont vu l’Irlande devenir indépendante. Au vu des retours de certains de mes lecteurs, c’est plutôt réussi, mais je vous laisse juge.

Les Chants de Lutte et d’Espoir ont été pour moi une étape importante dans mon activité d’écrivain, parce que j’ai, pour la première fois, abordé une époque et des événements que je n’ai pas vécus. Ce fut un travail historique important, et j’ai mené à bien cela à travers ces trois années de documentation et de rédaction. J’ai terminé mon projet avec cette publication, j’en suis très content.

Je compte passer à autre chose en 2021, d’autant plus que je vais conclure une autre série : celle de mes romans rationalistes. En la matière, j’estime que ma part de critique du paranormal, en tant qu’auteur, va être finie avec le dernier roman que j’ai prévu. Je m’y prends des mois, voire des années à l’avance, pour déterminer les sujets de ce que je vais rédiger, et j’ai été quelque peu dépassé par l’actualité en ce qui concerne cette série rationaliste. Ce qui n’est pas un mal, parce que je vais aborder mon récit de fiction pour ce troisième et dernier roman avec un mode de récit disons, particulier, et très lié à l’actualité sanitaire.

Pour la suite, j’ai un projet complètement différent de tout ce que j’ai fait à ce jour pour cet été. Il est bien défini, sera volontairement moins « didactique » (quoi que, me connaissant…) que ce que j’ai rédigé jusqu’ici, et aura un tout autre contexte que celui que j’ai habituellement employé jusqu’ici. J’ai aussi l’idée de reprendre, en 2022, ma narratrice de la série que je viens de terminer pour un récit historique en trois parties. J’avais plus ou moins cette idée en tête depuis des années, sans qu’elle soit formelle, et mon travail sur l’indépendance de l’Irlande l’a remise en selle. La suite dans quelques temps…

Enfin, dans le domaine de la fantaisie, je vais me lancer dans l’exploitation éhontée d’une de mes passions, les chemins de fers britanniques, avec un récit façon Agatha Christie prévu pour le premier semestre 2022. Les éléments sont en place, j’ai les personnages, il ne me reste plus qu’un peu de préparation à faire. La suite dans un an !

En attendant, je vous livre mon troisième roman sur l’indépendance de l’Irlande. Plus noir, plus cynique et plus brutal que les deux précédents, il parachève la série avec un récit portant sur une période, quasiment inconnue en France, des années de l’indépendance de l’Irlande : la guerre civile. Bonne lecture à tous !

DERNIÈRES NOUVELLES : Vérifiez la version de Soldats, Nous Sommes que vous avez : j’avais oublié de mettre la bibliographie à la fin de l’ouvrage, et la version à jour au 22 décembre 2020 est la 1.1.

ROMAN RATIONALISTE, DEUXIÈME ÉPISODE

Bonjour,

Avec quelques difficultés dues à la fois au temps que j’ai mis pour publier le tome 2 de mon roman sur l’indépendance de l’Irlande (2 mois de retard suite à des problèmes familiaux, plus une histoire des plus intense qui a largement débordé les 15 chapitres habituels), plus les circonstances qui sont ce qu’elles sont (télétravail intensif pour cause de confinement), j’ai quand même réussi à vous livrer le second roman de la série « Aventures Rationalistes » dans les délais que j’envisageais, soit début juin, un mois avant la reprise du travail sur mon roman sur l’Irlande.

Comme avec l’opus précédent, j’ai profité de la fin de cette série, toujours prévue pour le premier semestre 2021 avec un dernier roman, pour changer largement ma façon de rédiger par rapport aux séries « Rational Thinking » et « SARU » dont cette série de romans est la suite et la fin. Pour cause de ce que j’estime être un épuisement du sujet, j’ai orienté mon récit sur un personnage que l’on n’avait vu que par les yeux de la narratrice habituelle de la série « SARU ». Je pense ne pas avoir fait le roman de trop, sachant que le troisième épisode, prévu pour le premier semestre 2021, sera nettement plus fictionnel et, surtout, avec une approche radicalement différente sur le reste de la série, en guise de conclusion à une aventure dans laquelle je me suis lancé il y a de cela sept ans.

Pour la suite, j’ai mon roman historique sur l’Irlande, dont le tome 3 va couvrir une période quasiment inconnue en France, mais qui a façonné le paysage politique de ce pays de manière radicale, avec le début du chantier en juillet. Sauf calamité toujours possible, sortie à la fin de l’année, j’aurai l’occasion de vous en reparler.

À plus long terme, j’ai deux projets qui sont « fermes et définitifs », si j’ose dire. Le principe d’une longue saga de SF en cinq tomes est acté, début de la rédaction au second semestre 2022. J’en suis à la définition des personnages, et c’est prometteur. Pour le second semestre 2021, j’ai l’idée, actée depuis peu, d’un roman « britannique » en ouvrage unique avec, comme idée de base, d’y faire apparaître tous mes personnages des séries passées, dans des situations cocasses. Je reprends là une idée de nouvelles à laquelle je n’ai pas donné suite, et j’aurais l’occasion de vous en parler.

J’ai aussi une idée de romans plus légers, mais avec un fort contexte historique, en cours d’évaluation, avec le premier tome probablement rédigé au premier semestre 2022. Je vous la livre sous toutes réserves parce que je suis susceptible de la changer du tout au tout ou de l’abandonner d’ici là, rien n’est sûr. Nous verrons cela en temps voulu.

Pour le moment, j’ai de quoi vous faire lire avec mon nouveau roman rationaliste. Bonne lecture à tous, et à la prochaine édition !

FÉVRIER, MAIS C’EST FAIT

Bonsoir,

Ça y est, avec un bon mois de retard sur les prévisions pour cause de cas de force majeure dans ma famille, j’ai pu enfin publier le tome 2 de ma série Les Chants de Lutte et d’Espoir. Et ce ne fut pas seulement à cause de problèmes personnels que j’ai eu du mal à tenir mes délais, mais surtout parce que ce roman compte 19 chapitres, un record dans tout ce que j’ai écrit. À vrai dire, si j’avais vraiment voulu faire les choses bien, j’aurais sûrement coupé en deux ce roman,  mais je ne me sens pas capable de faire 30 chapitres sur ce sujet, au risque de devoir tirer à la ligne, au détriment de la qualité du récit.

Bref, j’ai fait comme ce que j’avais prévu au départ, un seul roman sur la période septembre 1916-juillet 1921. Le récit est dense, mais je préfère cela à des longueurs. Et puis, je ne suis pas tellement au-dessus de mon format habituel de 15 chapitres. Au final, je ne me sentais pas à faire ne fût-ce que deux fois 12 chapitres sur ce récit, sachant qu’il y a dans ma ligne chronologique des périodes avec peu d’activités potentielles pour mes personnages…

Maintenant, c’est à vous de juger de la qualité de l’ouvrage. En tout cas, le tome 3 sera bien plus court, ne fût-ce que pour des raisons d’ordre historique (la période traitée sera juillet 1921-mai 1923), et le chantier doit débuter début juillet. Dans l’immédiat, j’ai décidé de m’atteler au tome 2 de ma série Aventures Rationalistes avec un roman volontairement court, 8 chapitres + extras, car je ne pense pas qu’il soit utile d’en rédiger davantage… Sortie en juin si tout va bien, j’aimerai bien ne pas avoir deux projets qui se chevauchent.

Pour la suite, passé le tome 3 des Chants de Lutte et d’Espoir, j’ai une fiction en tête qui sera plus une exploration du métier d’écrivain qu’une saga historique, mais je ne compte pas laisser tomber l’Histoire. Je n’ai pas de projet précis dans ce domaine, mais je compte bien écrire en parallèle un récit historique en face d’un récit de science-fiction, un semestre de chaque. Pour le moment, j’ai tout de bouclé jusqu’à fin 2021, avec le troisième tome des Aventures Rationalistes qui va boucler la série débutée il y a de cela pas mal de temps, et mon histoire, disons, contemporaine.

Dans l’immédiat, je vous laisse découvrir mon dernier opus. Beaucoup de travail, un mois de dépassement des délais, mais le résultat en vaut la peine. Bonne lecture à vous tous !

PAS TOUT DE SUITE…

Bonsoir,

Un petit mot au sujet de la seconde partie de mon roman « Les chants de lutte et d’espoir ». Vous n’avez pas eu de nouvelles dans le courant de ce mois et, connaissant mon rythme habituel de publication, vous vous attendiez sûrement à voir la seconde partie en ligne avant la fin de l’année. Malheureusement, cela ne sera pas le cas.

Le tome 2 de ce roman va bien être publié, mais fin janvier 2020. J’ai fini la rédaction la semaine dernière, mais j’ai encore un gros travail de correction finale et de publication qu’il m’est impossible de fournir d’ici la fin de l’année. J’ai largement débordé, en termes de rédaction, sur le mois de décembre pour plusieurs causes.

La toute première étant que cette partie est très longue vu qu’elle couvre cinq années de la vie de ma narratrice, cinq années intenses avec des suites d’événements majeurs dans l’Histoire de l’Irlande. Dès lors, j’ai explosé mon format habituel de 15 chapitres et j’ai bouclé mon récit avec 19 chapitres et environ 500 pages à lire. C’était le prix à payer pour éviter de devoir traiter le récit en quatre parties, option envisageable mais qui aurait, à mon avis, trop dilué le récit, et fait un second tome en-dessous des trois autres. De plus, point de vue historique, c’était difficilement justifiable et gérable. Donc, je suis resté à trois parties, quitte à faire que la seconde soit très étoffée. Vous pourrez juger sur pièces sous peu.

Autre fait, suite à des problèmes familiaux, j’ai du consacrer deux semaines complètes de mon temps pendant le second semestre 2019 à autre chose que l’écriture. C’est du temps en moins pour l’écriture, et c’est impossible à rattraper, sauf à me pourrir la vie en consacrant la totalité de mon temps de loisirs à l’écriture, ce qui est inenvisageable pour bien des raisons.

De ce fait, comme je préfère la qualité du travail final à une date impérative de sortie, j’ai décidé de reporter tout ce qui est travail de publication à janvier. Je lève le pied pendant les fêtes, me contentant d’un peu de travail préliminaire (fichiers de base epub et tex, et quatrième de couverture à rédiger) avant de prendre du repos pour le premier de l’an. Dès lors, la publication est désormais envisageable pour fin janvier/début février.

Il n’y a pas de miracle quand la combinaison de conditions défavorables avec un récit très long vous prend un semestre complet de rédaction. Dès lors, nous nous retrouverons fin janvier/début février pour la suite de ce récit. Bonnes fêtes à tous !

LES CORRECTIONS DE L’ÉTÉ

Bonjour,

Une petite communication hors publication (j’ai commencé le tome 2 des Chants de Lutte et d’Espoir et j’en suis au chapitre 5, avant un bloc de corrections la semaine prochaine) pour vous dire que j’ai entamé un chantier intéressant de façon inopinée. Suite au retour d’un de mes lecteurs, que je remercie au passage, j’ai entrepris la correction de mon roman intitulé Semper Fidelis. C’est un roman assez particulier, qui était prévu pour être un roman, avant d’être rédigé comme étant une nouvelle pour ma série Une Journée de Septembre, mais qui s’est avéré trop long pour une nouvelle, et est redevenu un roman après un peu de rédaction supplémentaire…

Bref, malgré plusieurs moutures en trois ans, j’ai laissé passé des typos et des phrases incomplètes… Avec l’été et mes vacances à domicile, j’ai donc entrepris de faire une correction de ce roman, et je suis tombé sur un problème que le Latex permet d’éviter : une des polices que j’avais utilisé en 2012 pour mes passages en italique a purement et simplement disparu. Naturellement, j’avais rédigé ce texte avec à l’époque Open Office, devenu Libre Office. Donc, problème… Soit je choisissais la solution de facilité en installant une police de substitution sur ma machine, soit j’en profitais pour faire quelque chose avec une plus forte plus-value.

C’est la seconde solution que j’ai choisi, et cela se traduit par une remise en forme complète du roman avec Latex. J’ai le projet à moyen terme de remettre en Latex tous mes écrits d’avant 2013, date à laquelle j’ai adopté ce langage de mise en page pour tous mes travaux littéraires, et c’était l’occasion de me lancer dans un travail expérimental pour voir comment travailler à une transformation en Latex d’un document ex-Open ou Libre Office. Il y a du travail, je dois déterminer ab initio comment gérer ce type de chantier, et déterminer la quantité effective de travail que cela me demande.

Après une journée de travail, le résultat préliminaire est plutôt encourageant. Certes, j’ai des « gros pavés » en vue à latexifier (mon roman « En Route vers Cibola » et les plus grosses nouvelles de la série « Une journée de Septembre ») mais c’est jouable, en parallèle de mon travail d’écriture. Je pense avoir fini « Semper Fidelis » d’ici fin août et, outre d’indispensables corrections de typo et autres, le résultat sera plus présentable que la version originale. Je viens de repasser mes archives et, en dehors des gros pavés dont je viens de vous parler, le reste sera représenté pour l’essentiel par les nouvelles de ma série « Une Journée de Septembre »). Pour les autres séries de nouvelles, à l’exception des séries « SARU » et « Rational Thinking », 100 % Latex, les autres sont déjà à moitié mises en forme en Latex, et seule ma première pièce de théâtre est de l’ODT et non du Latex. Rien d’insurmontable en d’autres termes…

Je compte mener à terme ce travail dans les années qui suivent en corrigeant tout cela par ordre de taille décroissant, après avoir fait un inventaire des textes à latexifier hors « Une Journée de Septembre », où tout est en odt. Les republications se feront suivant le principe « c’est publié quand c’est fini », je ne peux pas définir d’échéances fixes vu le travail que j’ai sous la coude, et je vous invite à passer ici de temps à autre pour voir si je n’ai pas du neuf.

Important : en parallèle, les fichiers epub pour livres électroniques sont, eux aussi, corrigés. Une publication concernera les deux formats, sur lesquels je travaille en parallèle.

À bientôt pour de nouveaux écrits !

ET MAINTENANT, QUELQUE CHOSE DE COMPLÈTEMENT DIFFÉRENT… OU PAS !

Bonsoir,

Chose promise, chose due, sous la forme d’une nouvelle série de romans. Mais, cette fois-ci, dans la continuité de deux séries de nouvelles : Les Enquêtes de “Rational Thinking” et Special Air Research Unit. J’ai décidé de faire un deux en un, et le premier opus de la série est publié aujourd’hui. Intitulé Ce n’est pas la Fin du Monde (Tel que nous le connaissons), ce roman reprend tout le contexte, les personnages et les axes narratifs développés dans les deux séries précités. Avec, toutefois, quelques changements.

Le plus notable étant qu’il n’y a désormais un seul roman à la place de deux séries. Cela est du à la fois au fait que je commence à atteindre la limite d’intérêt pour les sujets ovnis/paranormaux qui ont sous-tendu ces deux séries de nouvelles en étant pas loin d’avoir épuisé le sujet, une fois les principales âneries démontées. Donc, deux séries de nouvelles devenaient trop prenantes pour cette ligne de récits.

L’autre motivation, c’est qu’avec un nouvel axe narratif, je peux désormais changer d’approche pour la présentation du récit. J’ai choisi pour cela de prendre comme narratrice un personnage qui, jusqu’ici, n’apparaissait que comme personnage secondaire à l’intrigue. Ce n’est pas nouveau, j’ai fait ça avec toute la série Une Journée de Septembre, mais j’ai pensé qu’il était utile, pour ne pas écrire la nouvelle de trop qui coulerait la série (prévue jusqu’en 2021) de varier le postulat de base autrement que sur la forme.

Enfin, avec le format roman, je compte explorer plus en profondeur la vie de mes personnages. C’est d’ores et déjà visible avec ce roman, mais ça sera renforcé avec le roman de l’année prochaine, qui sera raconté par une autre narratrice, je vous laisse la surprise…

En bref, une nouvelle série avec une base solide, et des lectures que j’espère intéressantes à venir avec Aventures Rationalistes, la nouvelle série de romans que j’inaugure aujourd’hui. Bonne lecture !

QUELQUES NOUVELLES CELA DIT EN PASSANT…

Bonsoir,

Je profite d’une petite correction sur ma dernière pièce de théâtre pour vous donner des nouvelles de l’avancement de ma prochaine série de romans historiques. C’est décidé, je donne les premiers coups de pioche ce week-end, samedi ou dimanche suivant l’emploi du temps. J’ai quelques babioles à régler chez moi, et je ferais passer les premières lignes de mon roman dans mon emploi du temps. J’ai tout ce qu’il faut, et je vais attaquer sans attendre.

Pour ma pièce de théâtre North Donegal Hotel, j’ai fait une correction en prenant le temps de la soigner après avoir vu que le contrôle qualité laissait à désirer… Il n’y a pas que gros changement, juste quelques horreurs typographiques et une ou deux faute d’inattention de corrigées. Mais bon, comme je dis, ce n’est pas parce que c’est gratuit que ça doit être bâclé…

Toujours avec l’Irlande, j’ai commandé quelques livres à lire pour le tome 2 de mon roman. Je pars sur trois ans, et j’ai intérêt à soigner la documentation. Et c’est une grande première pour moi parce que je traite avec cette série une période que je n’ai pas vécue autrement qu’avec l’approche SF que j’ai eu dans mes romans En Route vers Cibola et Îles, Mystères et Vacances.

Je ne sais pas si je vous en ai déjà parlé, mais l’inspiration pour cette série vient du visionnage que j’ai fait de la série de la RTE intitulée Rebellion et traitant des événements de Pâques 1916. Comme j’ai été très déçu par l’ensemble (personnages insuffisamment creusés, arrière-plan historique superficiellement évoqué et confus, manque de mise en perspective), j’ai décidé de m’attaquer au sujet, et je commence la rédaction ce week-end.

Pour la suite, ça va être mon format habituel de 15-17 chapitres de 20 pages et 10 000 mots, on ne change pas une équipe qui gagne. Rendez-vous en Décembre pour la publication. Bonne soirée à tous !

Navigation des articles